Explorations de l’anus et du rectum, rééducation type biofeedback

Manométrie ano-rectale

La manométrie ano-rectale permet l’étude des deux fonctions principales de la région ano-rectale, la continence et de la défécation.

Grâce a une sonde reliée à des capteurs de pression, on peut étudier la pression sphinctérienne, les reflexes, la sensibilité rectale et l’évacuation rectale.

C’est un examen indolore et reproductible qui permet de mieux comprendre certaines anomalies de fonctionnement dans l’incontinence anale et les troubles de l’évacuation.

Comment se déroule l’examen

Il n’est pas nécessaire d’être à jeun.

Aucune préparation n’est à faire, il faut juste essayer d’aller à la selle avant.

L’examen est indolore et se fait sans anesthésie, il dure entre 15 et 30 minutes.

Une sonde est introduite dans l’anus et l’on enregistre la pression de repos, le reflexe recto anal inhibiteur, la contraction volontaire, la fonction d’évacuation et la compliance rectale.

L’analyse du tracé se fait secondairement sur l’ordinateur.

Dans qu’elle pathologie cet examen est indiqué ?

Principalement dans le bilan d’une incontinence anale et d’une constipation.

Avant un geste chirurgical pour essayer d’évaluer les risques d’incontinence anale et les troubles de l’évacuation.

Dans certain cas de prurit anal pour éliminer une hypocontinence.

Dans certaines douleurs ano-rectales de type névralgique.

Pour éliminer, principalement chez l’enfant, une maladie de Hirschsprung.

Précautions et risques

Le risque infectieux : pour éliminer ce risque nous utilisons des sondes à usage unique.

Le risque traumatique.

La mise en place de la sonde doit être prudente, ce geste est fait par le médecin.

Apres une chirurgie attendre une cicatrisation complète.

Lors de l’étude de la sensibilité rectale, toujours surveiller la pression rectale lors du gonflement du ballonnet distenseur et arrêter le gonflement si une douleur apparait ou si la pression rectale augmente de trop.

Que se passe-t-il après l'examen? Que faire en cas de problèmes après l’examen?

Il n'y a pas de surveillance particulière nécessaire après l'examen.

Les résultats de l'examen vous seront remis lors de la consultation. En fonction du résultat des investigations complémentaires peuvent être nécessaires

Vous pourrez quitter l'hôpital seul après la manométrie ano-rectale.

Si vous avez des douleurs, des selles rouges, de la fièvre, des frissons, des vomissements répétés dans les heures ou les jours suivant la manométrie anorectale, ou en cas d’autres problèmes à la suite de l’examen, contactez immédiatement l’hôpital.

Rééducation ano rectale par  Biofeedback

Le biofeedback est une technique thérapeutique destinée à faciliter la rééducation en améliorant la compréhension du patient.

Déroulement de l'examen

Une sonde de manométrie ano-rectale à usage unique est introduite dans l'anus.

Les signaux de pression sont transformés en signaux visuels que le patient suit tout le long de la séance de rééducation sur un écran.

Le médecin qui réalise la séance explique au patient les mécanismes physiologiques qui sont perturbés.

Chaque séance dure 20 à 30 minutes, elle est indolore, à raison d'une séance par semaine pendant 10 semaines.

Les exercices à faire quotidiennement à la maison sont expliqués au patient.

Indications

  • Constipation terminale.

C'est l'impossibilité d'évacuer les selles mêmes de consistance moulée.

Plusieurs anomalies peuvent expliquer la constipation terminale.

L’anisme : contraction paradoxale du sphincter strié lors de l'évacuation.

La rééducation vise à faire prendre conscience de l'anomalie et à obtenir une relaxation du périnée lors de la poussée.

Les troubles de la sensibilité rectale.

En l'absence d'envie d'aller à la selle le rectum se laisse distendre sans signaler au cerveau la nécessité d'évacuer c'est l’hypo sensibilité rectale voir à un degré de plus le méga rectum fonctionnel

Le ballonnet intra rectale est gonflé jusqu'au seuil de sensibilité puis le volume est progressivement diminué pour obtenir une valeur physiologique de ressenties par le patient.

  • L’incontinence anale

C’est l'impossibilité de retenir les selles soit lors d'un effort soit au repos.

Plusieurs anomalies peuvent expliquer incontinence.

Insuffisance du sphincter volontaire de l'anus.

La rééducation a pour but d'améliorer la contraction du muscle strié par des exercices de contraction, d'abord faible et brève, puis on augmente progressivement l'amplitude puis la durée de la contraction.

L'hypersensibilité du rectum ou hypocompliance rectale.

C'est l'incapacité du rectum à se distendre et à s'adapter à son contenu, ce qui lui fait perdre son rôle de réservoir d'où des évacuations fractionnées et urgentes.

Le ballonnet intra-rectal est progressivement gonflé pour augmenter le volume de tolérance à la distension. On demande au patient de réaliser une contraction volontaire dès qu'il ressent le besoin d'exonération, pour récupérer le réflexe de contraction du sphincter externe.

Le biofeedback doit être l'occasion d'établir une relation psychologique avec le patient, d'être à son écoute, de corriger les troubles transit telle une diarrhée ou des selles très dures.

La présence du médecin est indispensable tout au long de la séance.

Dr. Jean Marc Canard - Gastro-Entérologie & Endoscopie Digestive
96 Boulevard du Montparnasse, 75014 Paris